L’échangeur de Kerlez, principal point d’accès à la voie express, concentre les flux de déplacements du pays Glazik. Cette circulation en augmentation constante, mêlant, véhicules particuliers, poids lourds, deux-roues motorisés, cyclistes et piétons, produit  des phénomènes de congestion routière aux différents carrefours et surtout, crée une dangerosité croissante pour l’ensemble des usagers. Ce secteur à forts enjeux de développement pour notre territoire, dont il constitue la porte d’entrée,  nécessite d’agir pour sécuriser et fluidifier les déplacements. Dans les prochaines années, ce projet doit également permettre le renforcement de l’attractivité de notre territoire pour les habitants comme pour les entreprises. 

L’étude

Une étude a été commandée conjointement à Finistère Ingénierie Assistance (FIA) par la Ville de Briec et la Communauté de communes du Pays Glazik (CCPG), pour élaborer un plan global d’aménagement de l’entrée de pays qui permettra d’absorber le développement démographique et économique souhaité pour le territoire et, en étudier la faisabilité technique et financière.

Les objectifs de l’Etude

– sécuriser les flux, en particulier au niveau de l’échangeur de Kerlez et des zones d’activités des Pays-Bas et de Lumunoc’h

– fluidifier la circulation, en coordonnant la circulation des différents modes de transport, en particulier les poids lourds et les modes doux

– repenser la place des modes doux et collectifs pour en encourager l’usage (pistes cyclables, aire de co-voiturage, arrêts de cars…)

– réorganiser la signalétique

– valoriser l’image « entrée de pays »

Après plusieurs mois d’étude, les élus chargés de piloter le projet ont validé le plan d’aménagement de principe suivant :

Les Grandes lignes du projet

  • réalisation de deux rond-points pour réguler les entrées et sorties de l’échangeur de Kerlez. Côté Est de l’échangeur, l’accès à la ZA de Lumunoc’h est prévu directement depuis le giratoire de l’échangeur.
  • déplacement et agrandissement de l’aire de covoiturage
  • création de voies dédiées aux modes doux, notamment sous la voie express
  • aménagement d’arrêts de car sécurisés en bordure de la RD 61
  • mise en place d’un Relais Information Service en bordure de RD 61 pour expliciter la répartition des zones d’activités.
  • Sécurisation des accès tout au long du projet

Ce plan global présente la version la plus exhaustive possible des aménagements souhaitables pour dimensionner la porte d’entrée du Pays Glazik pour les années à venir. Estimé à plus de 2.5 millions €, ce projet doit être phasé et des priorités établies entre les aménagements envisagés, en fonction des capacités de financements des collectivités impliquées.

Des échanges ont eu lieu et vont se poursuivre avec l’Etat (gestionnaire de la RN 165), le Conseil départemental du Finistère (gestionnaire de la RD 61), la CCPG et les communes riveraines pour affiner la proposition d’aménagement.

Les étapes à venir

Une concertation avec les entreprises riveraines va être réalisées dans les prochains mois. Des échanges avec les partenaires financiers au cours du premier trimestre 2016 vont permettre d’arrêter un plan d’aménagement définitif, en plusieurs phases, en fonction des financements possibles. Le lancement prévisionnel des travaux est programmé pour la fin du second semestre 2016.

Localisation